Oslo 2022

Dimanche 17 avril 2022, soleil 14°,

Oslo, capitale de la Norvège est située sur la côte sud du pays, au fond de l’Oslofjord, elle compte un peu plus de 600 000 habitants. Nous sommes arrivés par avion depuis Genève via Helsinki le samedi 16 avril 2022.

Notre première journée est réservée à un grand tour du centre ville afin d’en découvrir les principaux quartiers, soit 12 km de balade sous un beau soleil printanier. Départ à 11h des abords du Jardin Botanique (Botanisk Hage) direction le fjord.

Arrivés au fjord, le premier bâtiment qui se distingue est l’Opéra, inauguré en 2008, sur lequel il est possible de monter ce qui permet de surplomber la baie…

Juste à côté, le Musée Munch, à visiter un de ces jours…

Pause déjeuner en face de l’Opéra, dans un joli village de bois, de bric et de broc, excellente adresse pour se détendre…

Afin de rejoindre la baie principale, on traverse la forteresse qui domine la ville, Akershus Slott.

On y croise des vikings…

Petit tour par les quais ou sont arrimés de superbes voiliers,

Comme nous, cette norvégienne de bronze profite du soleil, le nombre de statues que l’on croise en ville est impressionnant !

La Mairie (Oslo rådhus), le Prix Nobel de la Paix y est remis chaque année,

Il est 18h, retour à l’appartement, saumon au diner, un classique !

Lundi 18 avril 2022, Pâques, soleil, 16°

Visite du Musée Munch le matin, un superbe bâtiment qui domine le fjord, haut de 60m, 12 étages. On y trouve le travail du peintre, une reconstitution de son domicile, de sa vie, ainsi que des oeuvres de divers grands artistes (Dali, Breton, Miró…).

L’incontournable « Le Cri », dont il existe plusieurs versions (dessin, peinture, crayonné), ces oeuvres sont exposées dans une pièce très sombre, et visibles par rotations afin de les préserver au maximum.

Une des vues du sommet du Musée Munch.

L’après midi fut l’occasion d’une grande balade jusqu’au Parc Vigeland, du nom de l’artiste scuplteur Gustav Vigeland (1869-1943), le parc est agrémenté de plus de 200 sculptures en bronze, granit et fer forgé.

Et retour à l’appartement…17km de découverte aujourd’hui !

Mardi 19 avril 2022, soleil, 18°

Départ le matin pour la presqu’île de Bygdøy en prenant un petit ferry qui nous y mène en une vingtaine de minutes.

A Bydgøy, quartier très résidentiel d’Oslo, nous visitons le Norsk Folkmuseum, en grande partie un musée de plein air riche de plus de 150 constructions traditionnelles et d’une splendide église en bois debout (stavkirke). Celle-ci a été construite au 13è siècle à Gol, au nord d’Oslo puis déplacée dans ce musée en 1884 afin de la protéger, il ne reste plus qu’une grosse vingtaine d’églises en bois debout en Norvège.

Plusieurs expositions peuvent être visitées dans le Musée, notamment une sur la culture Same.

Puis retour vers le centre ville, toujours en Ferry après un déjeuner en terrasse du café du musée et un petit tour de la presqu’île…

Retour en ville, ou malgré une eau à 5°, les norvégiens n’hésitent pas à plonger (après être passés se réchauffer dans les saunas arrimés aux quais).

Plouf !

Mercredi 20 avril 2022, soleil, 18°

Le soleil étant toujours de la partie, nous sommes partis prendre l’air sur les hauteurs d’Oslo, dans la station de ski et ski de fond qui domine la ville : Holmenkollen. Pour nous y rendre, comme le font l’hiver les habitants d’Oslo, rien de mieux que le métro, ligne 1, qui nous y amène en 40 minutes. La haut, à un peu plus de 300m d’altitude, nous découvrons le tremplin de saut à ski (Holmenkollbakken) inauguré en 1892 et reconstruit, modernisé à de nombreuses reprises, dont la dernière en 2009. Le public vient nombreux (30 000 spectateurs) chaque année y suivre les compétitions internationales. La hauteur du tremplin est de 134 mètres. Le record actuel sur le tremplin est de 141 mètres détenu par l’Autrichien Andreas Kofler en 2011. Juste à côté se trouve le stade de biathlon qui a clôturé la saison internationale 2021-2022 il y a quelques semaines. Nous avons visité le Musée du ski sous le tremplin, sommes montés au sommet du tremplin mais n’avons pas pu faire l’incroyable tyrolienne qui part du haut du tremplin, actuellement ouverte uniquement le weekend !

Dans le Musée du ski on trouve notamment une sacrée collection de ski de champions norvégiens, en premier plan les skis Atomic de Aksel Lund Svindal, le grand champion de ski alpin.

Vues du sommet, dont les pistes de ski de fond en cette fin de saison…
Au sommet…
Un deuxième tremplin, juste à côté, à peine plus petit…impressionnant aussi, et accessible à la visite, Midtstubakken.
La station de ski a fermé il y quelques jours.
Sculpture faisant face au tremplin principal, Holmenkollen.
Holmenkollen vu depuis la sculpture.

Puis retour en ville avec une petite pause lecture de fin de journée sous le doux soleil de ce printemps nordique dans le jardin botanique de l’Université d’Oslo à Tøyen en face de notre appartement.

Jeudi 21 avril 2022, soleil voilé, 17°

Deuxième journée passée sur la presqu’île de Bygdøy, que nous avons rejoint en vélo cette fois-ci. De multiples stations de vélos à louer pour une heure, la journée ou plus sont parsemées dans tout Oslo, ce qui permet de se déplacer facilement. D’ailleurs dans le centre-ville on ne voit pas beaucoup de voitures, une majorité étant des modèles électriques, les habitants privilégient largement les transports en communs, très nombreux, le vélo, la trottinette ou…la marche à pied !

Sur Bigdøy, après un repas au port,

nous sommes allés visiter le Frammmuseet , qui retrace les expéditions polaires des grands navigateurs norvégiens, notamment Roald Amundsen et Fridtjof Nansen. Les deux bâtiments du Musée sont construits autour des bateaux des deux principales expéditions : le Fram et le Gjøa (ce qui fait penser au Musée Vasa de Stockholm). Les deux bateaux se visitent et sur les étages autour des bateaux on retrouve de nombreuses photos, objets, et explications sur ces expéditions polaires.

Le Fram, superbe, sa visite permet parfaitement de se retrouver à la place des explorateurs.
Le Gjøa…
Roald Amundsen entouré d’autres marins.
Petite pause puis retour en ville…

Vendredi 22 avril 2022, soleil, 20°

Une journée passée pour l’essentiel dans le quartier de Grünerløkka, à deux pas de chez nous, qui se trouve de part et d’autre de la rivière Akerselva qui part d’un lac en amont d’Oslo et se jette dans l’Oslofjord. Le quartier est très animé, parsemé de boutiques, de cafés, de parcs…

Les parcs, ici le St. Hanshaugen Park sont, en ce très beau mois d’avril, pris d’assaut par les habitants pour profiter du soleil.
La tombe d’Edward Munch dans le Vår frelsers gravlund,

Pause déjeuner dans Godt Brød Grünerløkka, une boulangerie/café du quartier, Kanelbullar en dessert…

Le soir, coucher de soleil depuis le sommet de l’Opéra, le soleil se couche actuellement à 20h45 et se lève à 5h30, déjà un peu plus d’une heure de soleil qu’en France…

God natt…

Samedi 23 avril 2022, soleil et nuages, 15°

Pour cette dernière journée complète à Oslo, nous sommes restés en centre-ville profiter une dernière fois de cette belle ville. En ce samedi, deux évènements égayaient Oslo, un festival indien dans les jardins face au Palais Royal et la course annuelle des 10 km d’Oslo…

Petite pause café et pâtisserie dans l’excellent Bolle Bar à Aker Brygge,

Balade dans le quartier neuf de Sørenga, ou de nombreuses habitations très récentes à l’architecture audacieuse débouchent sur une « plage » ou les habitants ont leurs habitudes de baignade en toutes saisons…

Balade en ville, repas à 17h dans un excellent restaurant aux spécialités à base de poissons, le Fiskeriet à Youngstorget, puis retour chez nous,

La Mairie (Rådhuset).

Dimanche 24 avril 2022, soleil et nuages, 14°

Fin du voyage, retour en France via Helsinki avec Finnair ! Oslo une ville à découvrir…